PORTRAIT D'ENTREPRISE

ORéquip'
Benoît Fry – ORéquip’
Croust'wich, le nouveau snacking

Benoît Fry est un créateur de concepts et a fondé en 2006 ORéquip’ une entreprise spécialisée dans la création de concepts de restauration rapide. Il a été accompagné par l’IRCE dans son développement à l’international à travers le parcours Option Export . Nous l’avons interviewé.

“J’ai toujours été attiré vers la création de concepts”

Qu’est-ce qu’ORéquip’?

ORéquip’ est une entreprise basée à Peynier qui propose un concept d’équipements appelé CROUST WICH : un système breveté qui introduit la garniture dans un pain en 3 secondes pour faire un sandwich de qualité et pour préserver la qualité du pain en évitant de le mettre au froid. Le concept CROUST WICH comprend des vitrines et un ensemble d’équipements permettant l’aménagement d’une sandwicherie.

Pouvez-vous nous raconter votre parcours personnel en quelques mots ?

Professionnel de la restauration, j’ai toujours été attiré vers la création de concepts et j’ai créé les selfs POUSSIN (adaptés pour les enfants), des concepts rôtisseries…

“Avant, nous répondions à des demandes export opportunistes”

Vous avez participé au parcours Option Export de l’IRCE. Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

Le parcours  Option Export de l’IRCE a été déterminant pour notre développement à l’international. Par pur hasard, je me suis trouvé immobilisé (problème de genou) et j’ai reçu une invitation à découvrir ce parcours. J’y ai découvert un monde accessible mais inconnu pour moi.  On y rencontre  d’autres entreprises totalement différentes, mais qui ont exactement les mêmes problématiques, ce qui est très enrichissant.C’est avec enthousiasme que j’ai suivi ce parcours et que j’ai appliqué les conseils que j’ai découverts.

Avant, nous répondions à des demandes export opportunistes. Désormais nous avons une démarche structurée qui nous permet un développement à l’international pérenne. Aujourd’hui j’ai également la chance de pouvoir m’appuyer sur l’expertise de ma fille Sophie, diplômée de l’ESCE (Ecole Supérieure de Commerce Export) qui a pris mon relais sur le développement de l’entreprise à l’international.

Quels sont vos projets/ambitions pour la suite ?

Le chiffre d’affaires à l’export représente maintenant un tiers du chiffre d’affaires d’ORéquip’ et je pense que d’ici 2 ans il en représentera la moitié, soit 1,5 millions d’euros. Nous sommes très fier d’avoir équipé le FMI à Washington et Madame Christine LAGARDE peut désormais consommer de bons sandwichs CROUSTWICH !

CA : 2,5 M€ – Effectif : 12 personnes

Participant: OR EQUIP
Date de création de l'entreprise: 01.02.2006
Parcours: OPTION EXPORT