PORTRAIT D'ENTREPRISE

Ombrea - Christian Davico
Christian Davico – Ombrea
Les ombrières intelligentes

OMBREA (ex-AGRIVOLTA), créée en octobre 2016 à Rousset, conçoit et fabrique des ombrières “intelligentes” qui protègent les cultures du soleil et de la grêle tout en produisant de l’énergie grâce à des panneaux photovoltaïques. Nous avons interviewé son co-fondateur Christian DAVICO, qui a suivi le parcours Créer son Entreprise à l’IRCE et vient d’être récompensé du Prix Créativité aux Trophées des Entrepreneurs Positifs de la CPME13 en juin 2018.

Christian DAVICO, pouvez-vous nous raconter votre parcours personnel en quelques mots ?

Je suis agriculteur de métier : depuis près de trente ans, je produis du feuillage coupé, la verdure qui est ajoutée aux bouquets chez les fleuristes. J’ai toujours aimé la liberté qu’apporte entrepreneuriat. Je n’ai jamais tenu en place et foisonne d’idées. Et ma formation technique me permet de mettre en application toutes ces pistes d’évolutions.

Qu’est-ce qu’OMBREA ?

Ombrea, c’est une aventure fantastique que je vis depuis plus d’un an avec ma fille Julie Davico-Pahin (lauréate du Trophée des Femmes de l’Économie 2018), qui est aussi mon associée. Notre start-up développe un outil de gestion et protection des cultures face au changement climatique, fonctionnant avec de l’intelligence artificielle. Nous sommes très engagés à l’idée de pouvoir participer à la construction d’une agriculture durable et résiliente.

Comment est né au départ le projet ?

Du terrain ! L’été 2016, j’ai perdu 25 % de ma production, en raison des phénomènes climatiques tels que la sécheresse. Ce constat, j’ai pu le partager avec l’ensemble de mes confrères et les chiffres à l’échelle nationale sont dramatiques. En France, un agriculteur sur deux gagne moins de 354 euros par mois. Et avec les aléas météo, leur situation ne va pas s’arranger. Je ne pouvais m’y résoudre. Grâce à ma formation technique, j’ai imaginé puis breveté notre système d’ombrières et nous nous sommes lancés avec Julie dans la structuration de l’entreprise.

Vous avez participé au parcours « Créer son entreprise » de l’IRCE. Pourquoi avoir choisi d’être accompagné par l’IRCE ? 

Une entreprise technologique ne se gère pas de la même façon qu’une société plus classique. Il m’a semblé important de pouvoir disposer de tous les outils nécessaires pour mener à bien notre projet. Avec l’IRCE, j’ai bénéficié d’un accompagnement ciblé, et surtout, j’ai pu rencontrer l’ensemble des acteurs clés de l’écosystème. Des éléments indispensables pour avancer rapidement et sur de bonnes bases.

Quelles sont vos ambitions pour la suite ?

L’entreprise grandit très vite, nous avons aujourd’hui fédéré une équipe qui partage nos valeurs. Après plus d’un an consacré à la R&D, nous commercialisons notre système, avec des retours du terrain extrêmement positifs. L’attente du milieu agricole est très forte. A l’avenir, nous allons encore recruter et faire grandir notre projet. Nous souhaitons pouvoir généraliser ce modèle d’agriculture dynamisée, fonctionnant en circuit court de façon responsable.

Auriez-vous un conseil à donner à de jeunes créateurs qui souhaiteraient se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Faites-vous accompagner ! Je n’aurais jamais pu me lancer dans le projet Ombrea sans la présence de Julie à mes côtés, sans le soutien des acteurs clés de l’écosystème. Monter une start-up, c’est un travail colossal, il faut pouvoir être aidé. Nous avons beaucoup de chance d’évoluer dans une région qui fait confiance à ses entrepreneurs.

Participant: OMBREA
Date de création de l'entreprise: 27/10/2016
Catégories: