florence dibon

Florence Dibon nouvelle Présidente de l’IRCE

Florence Dibon vient d’être élue Présidente du conseil d’administration de l’IRCE. Elle succède ainsi à Annie Pepermans, une autre femme cheffe d’entreprise, que nous tenons à saluer pour l’implication et l’énergie dont elle a fait preuve durant son mandat, et à qui nous souhaitons pleine réussite dans sa nouvelle mission d’envergure nationale.

Florence Dibon connait l’IRCE par cœur. En 2018, après avoir été accompagnée dans son projet de reprise par l’IRCE, elle reprend avec succès EURO-TECH, l’entreprise de ses parents qu’elle avait déjà commencé à transformer de l’intérieur en tant que Directrice Générale. La société étant aujourd’hui en pleine croissance, elle est toujours accompagnée dans son développement par l’association à travers le parcours Développer l’entreprise.

Cheffe d’entreprise affirmée, femme dynamique et débordante d’idées, Florence Dibon porte une vision claire des enjeux entrepreneuriaux et de l’action de l’IRCE qu’elle souhaite mener avec l’équipe en place pour les années à venir. Elle nous livre sa vision dans cette interview.

Florence Dibon, quelles sont les raisons qui vous ont poussée à vous présenter à la présidence de l’IRCE ?

Il est important pour moi de construire et d’interagir avec les acteurs locaux. J’aime les conseiller et les soutenir pour sortir ce qu’il y a de meilleur dans leurs projets et je crois en un business éthique et solidaire.
L’IRCE est un acteur incontournable dans l’accompagnement des entrepreneurs dans les différentes étapes de la vie de l’entreprise, (création, développement, innovation, internationalisation, cession).
Les valeurs et la culture de réseau, de partage, de bienveillance, d’agilité et de performance de l’IRCE sont en adéquation avec ce en quoi je crois.
En ma qualité de présidente d’une entreprise de ce territoire en fort développement et IRCéenne, prendre ce mandat était tout naturel.

Quelle est votre vision de l’entrepreneuriat et qu’est-ce qui vous anime en tant que cheffe d’entreprise ?

Aider les entreprises, pour moi, cela commence par aider ses collaborateurs à se révéler, à développer leurs compétences et leurs projets. Un collaborateur heureux est un collaborateur performant. C’est gagnant pour nous et pour nos clients que nous aidons à se transformer, à innover pour répondre aux enjeux de demain.
Ma vision du business est que le développement de nos entreprises passe par la coopération, l’entre-aide, et la mise en relation, l’éthique et la solidarité.
Nous avons des énergies, des compétences, des idées, portées par des entrepreneurs ici dans notre région. Aidons-les à grandir et à réussir. On a tous à y gagner.

Selon vous, qu’est-ce que l’IRCE doit apporter en priorité aux dirigeantes et dirigeants d’entreprise qu’il accompagne ?

La priorité, c’est d’offrir une expérience unique au dirigeant ou à la dirigeante d’entreprise, en lui ouvrant une parenthèse stratégique originale et constructive dans son quotidien. L’IRCE propose un accompagnement très performant à travers une formule qui lui est propre et qui a été spécialement conçue pour les chefs d’entreprise. Au-delà d’un simple transfert de méthodes et d’outils, les entrepreneurs échanges entre eux, partagent leurs expériences, ouvrent leur esprit sur d’autres solutions auxquelles ils n’auraient pas pensé seuls. Ils sont également mis en relation avec des consultants experts dans de nombreux domaines, ainsi qu’avec tous les acteurs de l’économie régionale, de quoi ouvrir de nouvelles perspectives pour leurs projets.

L’IRCE fête ses 30 ans cette année. Quels peuvent être les enjeux et les ambitions pour les années à venir ?

Je souhaite porter pour l’IRCE l’ambition d’accompagner le plus grand nombre d’entrepreneurs. Pour ce faire, il s’agit bien-sûr de développer la notoriété sur l’ensemble des métiers. L’IRCE doit développer sa sphère d’influence. Cela passe notamment par le développement de son offre et l’accélération de sa transformation numérique, avec des parcours mixant présentiel et e-learning.
Parmi les enjeux des entreprises se posent ceux de la transition écologique et de l’impact sociétal. L’IRCE doit véhiculer ces sujets comme étant au cœur de la problématique des entrepreneurs, et construire son offre en les intégrant au cœur de ses accompagnements.

29 Avr 2019

PARTAGER