fbpx

PORTRAIT D'ENTREPRISE

Daniel Azarian – AFA ASSURANCES
Entrepreneur Engagé de l'IRCE

Daniel Azarian est le dirigeant associé des agences MMA Assurances de Venelles et Pertuis. Impliqué dans de nombreuses actions de l’association, il devient partenaire “Entrepreneur Engagé” de l’IRCE en 2018. Il a suivi le parcours Créer son entreprise. À travers cette interview, Daniel nous parle de son activité et des projets à venir pour son agence.

Daniel Azarian, pouvez-vous nous raconter en quelques mots votre parcours personnel ?

Daniel : « J’ai suivi une formation d’ingénieur aux Arts et Métiers à Aix-en-Provence puis une filière classique à savoir l’industrie où j’ai passé un peu plus de 5 ans dans la maintenance industrielle. Suite à une expérience managériale délicate, j’ai fait une reconversion à 180 degrés et réalisé en 2008 le parcours Créer son entreprise à l’IRCE. Je me suis reconverti dans les RH en coaching et formation. Après 3 ans à mon compte, J’ai été approché par une société de chasseur de têtes. J’ai évolué dans cette société puis dans un autre cabinet anglo-saxon où j’ai pu développer d’autres compétences comme le conseil en stratégie et l’accompagnement des comités de direction dans leur transformation pour des clients nationaux et internationaux. En 2010, j’ai eu comme client MMA, c’est comme ça que j’ai connu le métier d’agent général. L’assureur pour moi c’était un peu le métier ultra poussiéreux, derrière les bureaux avec une montagne de papiers. En travaillant avec eux, je me suis aperçu qu’ils étaient de vrais chefs d’entreprise avec une forte appétence commerciale. C’est un métier très technique et passionnant !

Pourquoi avoir choisi MMA ?

MMA était l’un de mes clients. Mais au-delà de cet aspect et après m’être intéressé à d’autres compagnies, c’est l’ouverture sur l’entreprise dont fait preuve MMA qui m’a séduit. Les valeurs de MMA sont proches des miennes. C’est une culture mutualiste donc humaniste et c’est très important à mes yeux. Il faut respecter les gens que ce soit en interne comme en externe.

Vous êtes actuellement dirigeant associé des agences MMA Assurances de Venelles et Pertuis. Pouvez-vous nous parler de votre activité ?

AFA est une société d’assurance, nous sommes mandataires exclusifs MMA et courtier pour les autres compagnies. Nous répondons principalement aux besoins d’assurances des entreprises sur l’ensemble du périmètre des assurances à savoir les responsabilités, les dommages aux biens, la protection financière, la protection des hommes et du patrimoine du chef d’entreprise. Avec mon associé Jean-Marc Fiore, d’où Assurance Fiore-Azarian (AFA), nous disposons de deux agences physiques à Venelles et Pertuis. Aujourd’hui nous travaillons avec 6 collaborateurs dont 4 chargés d’accueillir le particulier sur tous les sujets (assurance auto, habitation ….) car le particulier reste un socle important qu’il ne faut pas négliger.

Quels sont vos projets et ambitions pour les années à venir ?

Personnellement j’aimerais, si possible, suivre le parcours « Développer son entreprise » en Novembre pour suivre mon engagement avec l’IRCE. En ce qui concerne AFA, nous avons deux projets. Un projet d’acquisition de locaux afin de délocaliser notre agence de Pertuis pour disposer d’un meilleur emplacement, et donc d’une meilleure visibilité. Nous sommes également en forte croissance, et du coup, nous devons recruter 3 collaborateurs supplémentaires d’ici 1 an : un gestionnaire sinistre, un chargé de clientèle particulier, et un chargé d’affaires Assurances de personne ! Tout un programme !

Vous avez suivi le parcours Créer son entreprise. Pourquoi avoir choisi l’IRCE pour vous accompagner dans votre projet ? Que vous a apporté cet accompagnement ?

Cela fait 11 ans que j’ai été accompagné par l’IRCE. Lors de mon parcours en 2008, je me suis éclaté. J’ai rencontré d’autres personnes avec d’autres secteurs d’activité qui m’ont apporté un regard bienveillant mais constructif sur mon projet. La compétence et l’expertise de tous les intervenants sont appréciables, on voit et échange avec des gens qui sont réellement du métier. L’ouverture offerte par l’IRCE auprès des partenaires financiers, des couveuses et incubateurs permet aussi de se lancer plus facilement. Le réseau que l’association fait vivre nous permet de revenir et d’intervenir, c’est une vraie bouffée d’air frais, une prise de recul sur notre propre activité.

Aujourd’hui vous faites parti des partenaires « Entrepreneur Engagé » de l’IRCE et vous êtes impliqué dans de nombreuses actions de l’association. Parlez nous du lien que vous entretenez avec l’IRCE.

Moi et l’IRCE c’est une vraie histoire d’amour (rires). J’ai reçu énormément de l’IRCE et je continue à recevoir de l’association notamment par son réseau. C’est un peu l’histoire du boomerang, une reconnaissance du travail accompli par l’IRCE. Pour moi la moindre des choses c’est de redonner et de participer au développement de l’association à notre mesure.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune entrepreneur qui souhaiterait créer son entreprise ?

Tout simplement de le FAIRE, mais surtout de le faire accompagné car c’est une vraie valeur ajoutée. Cela permet de ne pas partir la tête baissée. On peut avoir envie de créer son entreprise, une super idée et se rendre compte en suivant un parcours que c’est trop tôt, que ce n’est pas le bon moment ou les bonnes personnes. Cela permet d’ajuster, d’améliorer et de calibrer son projet afin qu’il soit validé.

Catégories: