PORTRAIT D'ENTREPRISE

VR et criminologie
Romain Senatore et Philippe Esperança
La VR au service de la criminologie

VR et criminologie : quand la technologie se met au service de la justice

Romain Senatore et Philippe Esperança ont tous les deux été accompagnés dans leur stratégie de développement par l’IRCE et se sont rencontrés au sein du Réseau IRCE Entrepreneurs. De cette rencontre est née un projet original et innovant. Comment les liens entre VR et criminologie ont-il pu se tisser ? Nous les avons interviewés afin de comprendre de quelle manière la magie du réseau a opéré.

Pouvez-vous nous présenter votre activité en quelques mots ?

Romain Senatore : Notre société PERSPECTIVE[S] est spécialisée dans les technologies interactives 3D. Nous développons des produits et services sur-mesure en Réalité Augmentée, Réalité Virtuelle et Web 3D.

Philippe Esperença : Le LAC (Laboratoire d’Analyses Criminalistiques) a pour but d’éclairer les magistrats, de façon franche et directe et dans un court délai, sur le déroulement des faits sanglants qui se sont déroulés mais aussi pour retrouver des traces de sang qui ont pu être effacées. Pour cela nous nous appuyons sur toutes techniques existantes et à venir qui permettent de mieux comprendre et mieux montrer ce déroulement des faits sanglants.

Pouvez-vous nous présenter votre projet commun ? 

P.E : Le projet qui lie le LAC à PERSPECTIVE[S] est de fournir aux magistrats une modélisation 3D des lieux  et des faits de manière la plus pertinente possible, avec la possibilité d’y implanter des résultats d’analyses, les versions des différents témoins et suspects mais aussi de pouvoir évoluer en réalité virtuelle.

R.S : PERSPECTIVE[S] et LAC ont décidé de collaborer sur une nouvelle approche dans le cadre d’enquêtes judiciaires. En regroupant nos savoir-faire, nous espérons apporter un regard innovant sur le traitement des enquêtes et leurs analyses techniques. Nous utilisons les technologies 3D pour permettre une lecture plus précise des faits et déclarations des parties dans le cadre d’enquêtes. Différentes productions sont en ce moment en cours de réalisation ; de la réalité virtuelle pour remettre en situation des personnes, des traitements de nuage de points pour reconstituer des environnements qui ne sont plus accessibles, jusqu’à la modélisation 3D complète de scènes à partir de photos à destinations des plateformes mobiles.

“Deux enfants qui ont fait de leur passion leur travail et s’amusent.”

Comment vous êtes-vous rencontrés et pourquoi cette envie de travailler ensemble ?

R.S : C’est Sandrine Barthellemy (Responsable de projet à l’IRCE) qui a permis cette rencontre dans le cadre d’une présentation du parcours Développer l’entreprise. Nous avons rapidement échangé ensemble et lorsque Philippe Esperança m’a parlé de son métier et de ses idées, j’ai trouvé le contexte tellement loin de mon quotidien et un peu surréaliste il faut le dire, que j’ai tout de suite voulu en savoir plus pour essayer de collaborer avec lui. Pour nous chez PERSPECTIVE[S], l’activité du LAC nous permet d’explorer des endroits que nous n’avions encore jamais pénétré depuis toutes ces années où nous développons des solutions virtuelles.

P.E : Nous nous sommes rencontrés lors de la présentation du parcours Développer l’entreprise, Romain présentait comme ancien et j’arrivai comme nouveau. Sandrine Barthellemy m’avait signalé que l’un des anciens allait certainement m’intéresser, elle avait raison. La première discussion a permis de voir que nous allions nous entendre, il y avait la même folie dans l’échange : deux enfants qui ont fait de leur passion leur travail et s’amusent.

“Un grand bol d’air dans mon quotidien de chef d’entreprise.”

Au-delà de votre rencontre, que vous a apporté le parcours que vous avez suivi à l’IRCE ?

R.S : Ce parcours Ircéen était à la fois un grand bol d’air dans mon quotidien de chef d’entreprise et surtout un moment de partage et d’échange avec mes semblables. Nous avions tous des activités différentes mais nous avions surtout tous les mêmes problématiques. Ce parcours est avant tout une expérience humaine enrichissante et une boîte à outils pour des entreprises souhaitant se développer. Ce petit groupe d’entrepreneurs s’est bien évidement lié d’amitié et nous nous retrouvons régulièrement pour déjeuner ou faire du business.

P.E : J’y participe actuellement. Il me permet de prendre du recul par rapport à la production et de me concentrer sur l’avenir de la société. Aidé par Sandrine et par les intervenants, il permet de se projeter et d’organiser un avenir plus sereinement.

Quel conseil donneriez-vous à un entrepreneur qui souhaite développer son entreprise ?

R.S : De la persévérance et venir découvrir ce parcours qui est une réelle boite à outils pour chef d’entreprise.

P.E : Participer à ce stage et venir rejoindre l’IRCE !

Participant: LAC & PERSPECTIVE[S]
Catégories: ,